Back to Top

Actualités

OBLIGATIONS DES ENTREPRISES EN MATIERE DE FORMATION PROFESSIONNELLE

alain varnier vignette

 

UNE DECISION JURISPRUDENTIELLE IMPORTANTE  

 

Une jurisprudence de la Cour de Cassation de juillet 2018 nous amène à préciser les obligations de formation des employeurs telles que redéfinies par la haute juridiction. 

Nous connaissions les dispositions du code du travail : 

 

"L'employeur assure l'adaptation des salariés à leur poste de travail.

Il veille au maintien de leur capacité à occuper un emploi, au regard notamment de l'évolution des emplois, des technologies et des organisations.

Il peut proposer des formations qui participent au développement des compétences, y compris numériques, ainsi qu'à la lutte contre l'illettrisme, notamment des actions d'évaluation et de formation permettant l'accès au socle de connaissances et de compétences défini par décret.

Les actions de formation mises en oeuvre à ces fins sont prévues, le cas échéant, par le plan de formation. Elles peuvent permettre d'obtenir une partie identifiée de certification professionnelle, classée au sein du répertoire national des certifications professionnelles et visant à l'acquisition d'un bloc de compétences ».

 

Dans leur interprétation les juges vont au-delà : ils considèrent que l’obligation n’est plus limitée à l’employabilité des salariés et que même de nombreuses formations en ce sens ne suffisent plus. Désormais pour satisfaire leurs obligations les employeurs doivent proposer des formations nécessaires au développement des compétences et permettant d’évoluer à un niveau supérieur pour les salariés demandeurs. 

A défaut les entreprises s’exposent à un manquement à leur obligation de formation et prennent le risque de devoir payer des dommages et intérêts pour « perte de chance faute de formation ». 

Cette décision s’inscrit dans l’esprit de l’important projet en cours de la formation professionnelle. 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

"Bien mais peut mieux faire !"

acc face  face

"Marion Housseau Photographies"

 

Qui n’a pas déjà lu cette appréciation sur le bulletin ou sur les copies de son enfant ? Comment coacher un adolescent ? Quelle posture parentale adopter ?

 

Les parents se sentent souvent bien démunis face à l’attitude de leurs chérubins devenus grands et énergivores. Pourtant il semble primordial de préserver le cercle vertueux confiance - adaptation - réussite. Déjà Socrate s’interrogeait sur l’éducation des adolescents. Entre choix d’orientation et incertitudes, entre souplesse et exigences scolaires, cet âge intermédiaire de la vie n’est confortable ni pour les parents ni pour les enfants qui peuvent ressentir un certain tiraillement, une baisse de motivation voire une perte d’estime de soi. Il n’est pas toujours aisé de se comprendre mutuellement ni de trouver un terrain d’entente. 

Comment restaurer une communication fluide et un climat de confiance ? Comment trouver le juste milieu éducatif entre autorisations et réprimandes ?

 

Le coaching offre un espace d’écoute privilégié pour les adolescents et leur permet d’élaborer un chemin d’objectifs pragmatiques, visant à les responsabiliser dans leurs choix. Se sentir écouté sans jugements de valeur et se concentrer sur ses ressentis aide à se construire et à trouver ses marques vers son chemin de réussite. Cet accompagnement restaure la spirale vertueuse qui permet d’aller de l’avant, en balayant un large éventail de thématiques :

  • Mieux s’organiser 
  • Mieux gérer son temps et son stress 
  • Réfléchir à ses aspirations et à son orientation
  • Retrouver sa motivation et son estime de soi 
  • Oser prendre la parole devant un groupe
  • Optimiser sa créativité et ses potentiels

 

Et parce qu’être parent est un métier qui ne s’apprend pas, le coaching offre également un soutien à la posture parentale. Être un parent épanoui est peut-être le secret pour accompagner son adolescent vers l’épanouissement ! Comment gérer la vie professionnelle et la vie privée ? Comment garder des instants pour soi ? Comment être pleinement en forme et à l’écoute de son enfant ?

 

J’ai les questions, vous avez les solutions. Et si on en parlait ?

 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez le mémoire d’Anne-Charlotte Colmé sur le sujet : mémoire "coaching et adolescences"

 

Des difficultés à rédiger votre mémoire universitaire ? Faites-vous coacher !

 

Quels que soient l’âge et l’expérience, l’élaboration d’un mémoire universitaire suscite de nombreuses interrogations, des plus centrales (quel sujet choisir ? comment formuler la problématique ? quel plan adopter ? comment sélectionner la bibliographie ? etc.) aux plus banales (par quoi commencer ? comment s’organiser ? comment rédiger de façon rigoureuse ? comment citer ses sources ? etc.). De peur de paraître stupide ou pour ne pas importuner un directeur de mémoire[i]débordé, la plupart des étudiants n’osent pas aborder avec lui ces questions. Parfois même, ils hésitent à en discuter avec leurs pairs, se croyant les seuls à éprouver de telles difficultés.

Lire la suite : Des difficultés à rédiger votre mémoire universitaire ? Faites-vous coacher !

Le « coaching étudiant » : Pour qui ? Pour quoi ?

La démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur conduit de plus en plus de jeunes à choisir cette voie, sans toujours être préparés aux exigences de ce type de cursus. Par ailleurs, l’afflux de candidats entraîne une sélection croissante à l’entrée des différentes filières. La nouvelle procédure pour une première inscription dans les établissements publics inquiète les étudiants en puissance ainsi que leurs parents. Ces divers facteurs contribuent à une explosion de l’offre de « coaching étudiant ». Mais, que recouvre cette expression ? À qui s’adresse cet accompagnement ? Quelles sont les prestations proposées ?

Lire la suite : Le « coaching étudiant » : Pour qui ? Pour quoi ?

Page 2 sur 4